27 janvier 2006

serre-moi

Embrasse-moi dessus bordViens mon ange retracer le ciel J'irai crucifier ton corps, Pourrai-je dépunaiser tes ailes ? Embrasser, te mordre en même temps Enfoncer mes ongles dans ton dos brûlant Te supplier de me revenirEt tout faire Ô tout pour te voir partir Viens ! Emmène-moi là bas Donne-moi la main que je ne la prenne pas Ecorche mes ailes envole-moi Et laisse-toi tranquille à la fois Mille fois entrelaçons-nous Et lassons-nous même en dessous Serre-moi encore serre-moi Jusqu'à étouffer de toi  ... [Lire la suite]
Posté par lOu jO à 03:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 janvier 2006

réflexe n°10

Posté par lOu jO à 02:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 janvier 2006

réflexe n°9

Posté par lOu jO à 02:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 janvier 2006

peines d'amour perdues

Our romance won't end on a sorrowful note, Though by tomorrow you're gone ; The song is ended, but as the songwriter wrote, The melody lingers on. They may take you from me, I'll miss your fond caress. But though they take you from me, I'll still possess. The way you wear your hat The way you sip your tea The memory of all that No, no, they can't take that away from me The way your smile just beams The way you sing off key The way you haunt my dreams No, no, they can't take that away from me We may never, never meet... [Lire la suite]
Posté par lOu jO à 02:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2006

love's labour's lost

Synopsis : "En 1939, dans le royaume de Navarre, le jeune souverain et ses trois compagnons, Biron, Longueville et Du Maine, s'engagent, lors d'un serment public et solennel, à consacrer les trois prochaines années de leur vie aux études de philosophie. Déterminés à respecter le pacte, ils renoncent à toute frivolité, ne courtiseront plus aucune femme, jeûneront une fois par semaine et ne dormiront que trois heures par nuit. Cependant, le sérieux de l'entreprise et l'honneur des étudiants sont mis à rude... [Lire la suite]
Posté par lOu jO à 02:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 janvier 2006

bep, la suite

Dans "Monkey Business" que je n'ai que depuis quelques jours et que je n'ai pas encore écouté de façon approfondie, je dois dire que  je suis tout particulièrement fan de "Pump it" dont je parlais déjà dans l'article précédent, c'est le titre qu'on entend partout en ce moment !Ha ha ha Pump it Ha ha ha And pump it (louder) [4x] Turn up the radio Blast your stereo Right N*ggas wanna hate on us (who) N*ggas be envious (who) And I know why they hatin' on us (why) Cause that's so fabulous (what) I'ma... [Lire la suite]
Posté par lOu jO à 01:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 janvier 2006

bep

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui on parle d'un groupe très très connu, à côté duquel aucun d'entre vous n'a pu passé. Même si ce n'est pas mon genre musical privilégié, j'adore TOUT ce qu'ils font. Mais on reviendra sur mon avis après l'article ci-dessous, tiré de http://www.wmaker.net/ Ci-dessous leur dernier album sorti en mai dernier. Ce groupe a transcendé ses racines hip-hop pour devenir un phénomène dans le monde de la musique. Toujours curieux, toujours confiants, les Black Eyed Peas sont de retour.... [Lire la suite]
Posté par lOu jO à 00:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 janvier 2006

réflexe n°8

Posté par lOu jO à 16:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 janvier 2006

coup dur sur l'odyssée

Mardi dernier, lors de l'arrêt à Tomsk, il y a eu un drame au sein de la meute. Les chiens étaient à l'abri du froid dans une tente spécialement aménagée pour eux. Sans que personne sache ce qui s'est vraiment passé, le steack-out – ligne qui permet de séparer les chiens à l'arrêt – a cassé. Les chiens ont commencé à jouer. Malheureusement, le jeu a dégénéré en bagarre et les chiens s'en sont pris à Narsuak. Celui-ci a été conduit à la clinique vétérinaire de Tomsk, où tous les spécialistes locaux ont donné leur... [Lire la suite]
Posté par lOu jO à 16:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 janvier 2006

chicago

Et voilà, c'est fait. Ce fut trop court, comme à chaque fois, mais ce fut délicieux et splendide encore une fois ! Quel plaisir de se retrouver sur scène face à un public magnifiquement chaud comme la braise de 900 personnes (quand même !). Evidemment sur Madonna, le public était déchaîné. Gros tube radio oblige ... Mais il y avait aussi ce final merveilleux sur "Cell Block Tango" titre très inconvenant extrait de la comédie musicale "Chicago" dans la version du film de 2002 avec la belle Catherine que... [Lire la suite]
Posté par lOu jO à 15:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]