photo_concert_retravaille

Comédienne, chanteuse et musicienne, Zsuzsanna
Vàrkonyi, née en Hongrie, a constitué son propre répertoire en interprétant à sa manière et à l'accordéon une trentaine de chansons traditionnelles des pays de l'Est. Elle a su créer un univers particulier où le rythme prédomine et où l'expressivité pure allie l'humour à la mélancolie. Résultat étonnant: toute la tradition Yiddish, Tzigane et Hongroise en une seule et unique expression.


Vous pouvez la voir par ici : http://troupemichel.free.fr/zsuzsanna/images/lavoirmoderne.rm


Et si je vous parle de la demoiselle aujourd'hui c'est parce que c'est la compagne d'un certain Florent Vintrigner.
Ca ne vous dit rien ? Piqûre de rappel :

La Rue Ketanou est un groupe français mélangeant théâtre et chansons. En effet, Mourad Musset et Olivier Leite aux guitares proviennent tous deux de la troupe « le Théâtre du Fil ».

Mourad et Olivier quittent la troupe pour se consacrer à la chanson et parcourent les rues et les bars de Bretagne sous le nom de Mektoub. Ils sont rejoint dans le groupe par Florent Vintrignier à l’accordéon et changent de nom pour « La Rue Ketanou » parce que « C’est pas nous qui sommes à la rue, c’est la Rue Ketanou »


Ayé ça vous revient ? Ou non ?

la_rue_ketanou_2


Une petite chanson en passant (on en profite) signée Florent Vintrignier pour la Rue Két' :


Morte de sécheresse
La fiancée de l'eau
A marié son sang
A celui du ruisseau
Prince range ton drap blanc {x3}
 
Prince range ton drap blanc
Il ne sera jamais
Le drapeau rougissant
De sa virginité
Regarde son honneur {x3}
 
Regarde son honneur
S'enfuir par la mort
Regarde triste voleur
L'absence dans son corps
Tu peux creuser la terre {x3}
 
Tu peux creuser la terre
Avec tous tes remords
Creuser jusqu'en enfer
Creuser, creuser encore
Non, tu n'auras rien d'elle {x3}
 
Non, tu n'auras rien d'elle
Il n'y a plus rien à prendre
Elle s'est jetée au ciel
Tu commences à comprendre
Que tout n'est pas à vendre {x3}


la_rue_ketanou_4


Une autre signée toujours Florent pour Zsuzsanna Vàrkonyi :

C' est une femme étrangère
Toujours à l'étranger
Elle grille les frontières
Bon dieu si tu la voyais
Quand elle coiffe ses cheveux
Elle brosse une crinière
Fauve et pleine noeuds
Dont elle est tellement fière

 


refrain :

 

Et elle se demande
Quand le diable danse sur la terre
Est-ce que le diable ferme les yeux
C'est une vagabonde
Et je tourne autour d'elle
Elle  elle tourne autour du monde
Je ne sais pas si elle est fidèle
Elle elle est de passage
Faut la laisser passé
Être du paysage
Être dépaysé

 


refrain

 


C'est une femme déracinée
Et j'écoute souvent
Ses chants éparpillés
Qu'elle chante au quatre vents
C'est une femme sans papiers
Juste avec des ailes
Une femme pourchassée
Par les sentinelles
De ce couteau qui remue
Toujours dans la plaie
D'un monde recousu
Au fil barbelé

 


refrain

 


C'est une femme sans attache
Qui dit la vérité
Elle se pose et puis s'arrache
Bon dieu si tu la voyais
Quand elle pleure de rage
Sur cette société
Qui fouille ses bagages
Et son identité
Quand elle parle de là bas
Des gosses sur la balance
Qui n'font même plus le poids
Pour une heure d'existence

 


refrain

 


Et des gouvernements
Qui face aux caméras
Font alors semblant
De lever le petit doigt
Et elle se demande
Quand la France danse sur la terre
Est-ce que la France ferme les yeux
C'est une femme qui ne comprend rien
A cette façon de penser
Où le terre appartient
A ceux qui l'ont volé
Alors elle est bien nulle part
Elle sait pas où rester
Moi j'ose quand même croire
Que dans mes bras elle se plaît
Mais elle se demande
Quand les hommes dansent sur les femmes
Est-ce que le diable ferme les yeux
C'est une femme solitaire
Qui m'aime au jour le jour
Qui m'aime à sa manière
Des blessures sur l'amour
C'est une femme solitaire
Et je l'aime au jour le jour
Je l'aime à ma manière
Des pans'ments sur l'amour
Mais je me demande
Quand ce diable danse sur la terre
Est-ce que les hommes ferment les yeux
Quand ce diable danse sur la terre
Est-ce que moi aussi je ferme les yeux

zsuzsanna_varkonyi_013


Et puis pour finir avec ce sujet décousu qui parle juste de musique, je signale que si vous entendez parler de "Mon côté punk" il s'agit bel et bien de Mourad et Olivier de la Rue Két' puisque le groupe est momentanément séparé, Florent voguant de son côté sur des eaux plus solitaires bien qu'accompagné d'autres gens de la rue :)

Bon écoute !

la_rue_ketanou_1 la_rue_ketanou_3

la_rue_ketanou_5